Les paysages

Au fil des balades, je m’arrête sur certains paysages qui me parlent. Les peindre me permet de les garder un peu plus longtemps encore, de rester là, comme envahie et absorbée par eux. Tout au long de mon travail, je me replonge dans ces sentiments qui m’ont alors traversée. Témoins d’un instant de vie et de ressenti, ils m’accompagnent.